Les frontières capverdiennes sont de nouveau ouvertes et notre agence vous permet de voyager en toute sécurité – En savoir plus

Faune au Cap Vert

©Fotolia Premium
Tortue Cap-Vert

Faune terrestre et faune marine


Sur les reliefs montagneux et les côtes sablonneuses du Cap-Vert, les oiseaux survolent les chèvres et les reptiles, alors que les marlins, les baleines, les murènes et les mérous vivent dans les eaux de l’océan Atlantique. Avec un climat tropical favorable à certaines espèces animales, le Cap-Vert est un lieu d’observation idéal de la faune.

Des zones aménagées pour protéger la faune

L’archipel compte plusieurs réserves naturelles sur chacune des îles afin de garantir un environnement sain à la faune marine du Cap-Vert.

  • La réserve naturelle Tartaruga mise en place sur l’île de Boa Vista pour protéger la population des Caouannes (tortues Caretta caretta).
  • La réserve naturelle Praia do Morro à l’ouest de l’île de Maio qui accueille le plus grand nombre de tortues de mer sur cette île lors de la période de ponte entre juin et octobre.
  • La réserve naturelle marine Baía de Murdeira sur l’île de Sal a pour objectif de préserver l’écosystème des fonds marins avec ses coraux, ses poissons, ses crustacés, ses baleines à bosse et ses tortues.
  • Les réserves naturelles intégrales des îlots de Baluarte, Curral Velho et dos Pássaros, se situant au nord de Boa Vista. Ces zones sont des lieux de vie appréciés par des espèces d’oiseaux comme la frégate superbe ou le puffin du Cap-Vert.
  • Les aires protégées de l’île de Santa Luzia et des îlots Branco et Raso sont particulières du fait de leur isolement géographique et de l’absence de vie humaine. Les espèces animales terrestres et aquatiques y vivent et s’y reproduisent donc en toute quiétude. Les baleines à bosse, les dauphins ainsi que les tortues de mer profitent de ces endroits tranquilles, ces dernières venant notamment y pondre. Les fonds marins abritent plus de 70 espèces de poissons dont des imposants spécimens de requin-taureau et de requin-tigre ainsi que des limaces de mer (ou Opisthobranches) comme le lièvre de mer (Aplysia dactylomela), ou encore des mollusques avec différentes espèces d’escargots de mer. Sur terre, les reptiles dont plusieurs types de geckos arpentent les sols inhabités et des espèces rares d’oiseaux comme l’Alouette de Razo volent dans le ciel cap-verdien.

La faune marine du Cap-Vert, entre poissons et mammifères

Avec des poissons tropicaux et des espèces venant de l’Atlantique, la faune marine du Cap-Vert offre un décor unique pour des plongées subaquatiques et des randonnées palmées. Au Cap-Vert, les raies, les mérous, les pieuvres et les marlins côtoient les murènes, les bancs de thons, les poissons-chirurgiens et les poissons-trompettes. Certaines espèces de requins peuvent également être vues lors des sorties en mer comme le requin-citron ou le requin-tigre. Du côté des mammifères marins, une traversée en bateau peut permettre d’observer des dauphins ainsi que des baleines. L’archipel est un lieu de passage pour les baleines à bosse, mais également un endroit de reproduction. Ces mammifères de près de 15 mètres de longueur et d’une vingtaine de tonnes passent généralement près de l’archipel entre les mois de février et de mai. Au cours de cette période, des excursions en bateau sont proposées depuis les îles de Boa Vista, Santo Antão et São Vicente notamment.

Dauphin Cap-Vert

©Matthew

Les tortues marines, un symbole cap-verdien

Le Cap-Vert est le 3ème pays au monde qui accueille le plus de tortues Caretta caretta pour la nidification. Cette espèce de tortue est la plus présente sur l’archipel, mais elle n’est pas la seule. Il est également possible de voir des tortues vertes, des tortues imbriquées ou encore des tortues luth. Si les îles de Boa Vista et Sal font partie des îles sur lesquelles ont été recensés le plus grand nombre de nids, les autres côtes sablonneuses du Cap-Vert accueillent aussi ces reptiles durant la période de ponte entre les mois de juin et d’octobre. Pour les touristes de passage durant la saison de nidification, le spectacle se déroulant après la tombée de la nuit est un véritable moment suspendu dans le temps. Les tortues sortent des eaux de l’océan Atlantique, s’avancent dans le sable puis creusent leur nid. Elles y pondent une centaine d’œufs avant de reboucher le nid puis retournent à la mer. Pour pouvoir profiter de ces scènes de vie tout en assurant le respect de ce moment essentiel pour la continuité de ces espèces, des associations et des ONG luttent contre toutes les interventions humaines néfastes comme la chasse, la pollution des plages (les déchets gênant la marche des tortues), les bruits et les lumières, les quads sur les plages qui déterrent les œufs avec leurs roues. L’objectif est de surveiller les nids et d’aider les bébés tortues à faire leurs premiers pas vers l’océan Atlantique, afin que ce spectacle puisse perdurer.

Protection tortue Cap Vert

©Pietro

Nos suggestions de programme


8 jours / 7 nuits

Voyage au Cap Vert en famille : Tarrafal et les vallées vertes de Santo Antao

À partir de 510€

Découvrir
Silhouettes d'enfants jouant au foot sur la plage, Cap Vert
Un voyage sur-mesure au Cap-Vert ?
Demander un devis