Îles du Cap Vert

Marcus Holmqvist
Îles du Cap-Vert

Partir en séjour au Cap-Vert, c’est profiter de la diversité de cet archipel où chaque île est unique. Plages, sentiers de randonnées, hauts sommets, ou spots de surf, voici les endroits à ne pas manquer.

Les lieux incontournables dans chacune des îles du Cap-Vert

Santiago, l’île du Cap-Vert la plus peuplée

Santiago abrite l’actuelle capitale cap-verdienne ainsi que les vestiges de l’ancienne.

Praia est devenue la capitale du pays en 1770. Cette ville située sur les côtes sud de Santiago a joué un rôle important dans le commerce d’esclaves. Elle connaît une forte activité portuaire depuis son origine.

La ville de Ribeira Grande, rebaptisée Cidade Velha, est la première ville coloniale construite par les Européens sous les tropiques. À quelques kilomètres de Praia, d’importants vestiges ont été conservés parmi lesquels une forteresse royale.

Samuel B.

L’île volcanique de Fogo

Appréciée par les trekkeurs, Fogo possède le point culminant des îles du Cap-Vert.

Le Pico do Fogo domine l’archipel cap-verdien avec ses 2829 mètres d’altitude. Volcan actif, il est entouré de la Chã das Caldeiras et d’un parc naturel.

São Filipe est une ville à l’ouest de l’île avec un centre historique du XIXe siècle aux maisons sobrados.

Volcan Fogo Cap Vert

Magalice

La petite Maio

Ce bout de terre au sud de l’archipel est idéal pour des séjours plus intimes, loin des tumultes de certains lieux touristiques. Avec ses dunes façonnées par les vents et ses plages préservées, elle réserve de beaux endroits pour profiter :

d’un bain de soleil ressourçant,

d’un spot de surf,

d’une exploration des fonds sous-marins en plongée.

Brava, l’île jardin

Si elle ne fait pas partie des îles qui attirent le plus de vacanciers, Brava ne manque pas d’intérêt.

Son relief montagneux et sa verdure omniprésente en font un magnifique décor pour des randonnées.

Elle est surnommée l’île jardin du fait de la présence de jardins et de fleurs autour des maisons et sur leurs façades. Les balades dans des villes comme Nova Sintra sont particulièrement agréables.

Boa Vista, l’île des dunes

À la différence d’autres îles du Cap-Vert, Boa Vista est une île de sable avec :

le désert de Viana, parfait pour des excursions en quad,

les plages dont celles de Chaves et de Santa Monica, qui accueillent les amateurs de kitesurf mais sont également les lieux de ponte pour les tortues,

le village de Rabil et sa fabrique artisanale de poteries.

Boa Vista Cap-Vert

Lucian Milasan

L’île de Sal, terre de sel

Le nom de Sal vient du sel extrait des mines de l’île à partir du XIXe siècle. Aujourd’hui, les touristes peuvent y visiter des lieux particuliers.

Les salines de Pedra de Lume se trouvent dans le cratère de l’ancien volcan désormais éteint.

Avec ses vents, Sal est réputée pour avoir de très bons spots de surf et windsurf, parmi lesquels Santa Maria.

Sal Cap-Vert

Samuel B.

Santa Luzia, une île inhabitée

Fait rare, Santa Luzia est un territoire totalement dépourvu d’habitants. Classée comme réserve naturelle, cette terre garde une nature brute qui protège les espèces terrestres et aquatiques.

Santa Luzia Cap-vert

Théo

L’île verte de São Nicolau

Moins connue que d’autres îles, São Nicolau offre pourtant beaucoup d’avantages pour des vacances dépaysantes.

Le Monte Gordo (1304 mètres), une nature verdoyante et de nombreuses cultures permettent aux visiteurs de s’adonner aux plaisirs de la randonnée.

Les eaux riches en poissons font des excursions en bateau, en snorkeling, ou en plongée des moments inoubliables.

Ribeira Brava, ville aux maisons colorées à flanc de montagne, permet de profiter de la douceur de vivre.

São Nicolau Cap-Vert

Guido Amrein

La musique au cœur de São Vicente

Un séjour à São Vicente ne peut se faire qu’aux rythmes des musiques traditionnelles du Cap-Vert que sont la morna et la coldeira.

Mindelo est la ville natale de la chanteuse Cesária Évora. Elle accueille le plus grand carnaval de l’archipel aux sons du funaná. Elle est également connue pour la beauté de sa baie.

Le festival de Baía das Gatas est un événement musical renommé qui a contribué à la réputation de l’île.

Santo Antão, une terre de randonnée

L’île de Santo Antão est la destination des trekkeurs avec :

le Topo da Coroa (1979 mètres),

le Pico da Cruz (1584 mètres),

le parc naturel Cova-Paul-Ribeira da Torre comprenant le cratère Cova (1166 mètres), et les vallées de Paúl et de la Ribeira da Torre aux nombreuses cultures (goyaviers, maïs, bananiers, cannes à sucre, vignes, …) et à la végétation imposante (pins, eucalyptus, …).

Santo Antao Cap-Vert

Ana

Nos suggestions de voyage